E/1997/47. Année internationale de la culture de la paix, en l'an 2000

Le Conseil économique et social,

Rappelant la résolution 50/173 de l'Assemblée générale, en date du 22 décembre 1995, intitulée "Décennie des Nations Unies pour l'éducation dans le domaine des droits de l'homme : vers une culture de la paix" par laquelle l'Assemblée générale Se félicitait de l'adoption par la Conférence générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture d'un projet transdisciplinaire intitulé "Vers une culture de la paix",

Rappelant également la résolution 51/101 de l'Assemblée générale du 12 décembre 1996 relative à une culture de la paix, par laquelle l'Assemblée générale encourageait la promotion d'une culture de la paix fondée sur le préambule de la Charte des Nations Unies et sur les buts et principes des Nations Unies,

Exprimant sa profonde préoccupation devant la persistance et la prolifération de la violence et des conflits de nature diverse dans différentes régions du monde,

Soulignant les liens entre la paix et le développement et la nécessité d'une culture de la paix susceptible de conduire, par le biais de l'éducation, de la science et de la communication, au respect de tous les droits de l'homme et à la promotion de la démocratie, de la tolérance, du dialogue, de la réconciliation et de la solidarité, ainsi qu'à la coopération et au développement économique internationaux et, par conséquent, au développement humain durable,

Conscient de la nécessité de mobiliser l'opinion publique aux niveaux national et international afin d'instaurer et de promouvoir une culture de la paix, ainsi que du rôle central que pourrait jouer le système des Nations Unies à cet égard,

Avant présent à l'esprit le Mémorandum d'accord entre le Directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture et le Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, signé à Paris le 19 octobre 1995,

Convaincu qu'une année internationale de la culture de la paix au tournant du millénaire permettrait de stimuler les efforts menés par la communauté internationale pour instaurer et promouvoir une culture de la paix qui ait un caractère de pérennité,

1. Recommande que l'Assemblée générale, à sa cinquante-deuxième session, proclame l'année 2000 Année internationale de la culture de la paix;

2. Recommande également que le programme d'activité et la définition du champ d'action de cette année internationale mettent l'accent sur le respect de la diversité culturelle ainsi que sur la promotion de la tolérance, de la solidarité, de la coopération, du dialogue et de la réconciliation et se fondent sur des activités aux niveaux national et international;

3. Recommande en outre que l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture soit désignée comme organe de coordination de cette année et soit chargée de coordonner les aspects interorganisationnels des programmes et des activités des autres organismes du système des Nations Unies et des autres organisations intéressées, ainsi que de mobiliser les ressources nécessaires pour répondre aux besoins budgétaires de l'Année;

4. Prie l'organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture de lui présenter à sa session de fond de 1998 un rapport sur l'état d'avancement des préparatifs de l'Année afin de lui permettre de présenter les propositions appropriées à l'Assemblée générale à sa cinquante-troisième session.

37e séance plénière

22 juillet 1997